Nathalie Maltais, inf.,M. Sc. | L'infirmière en pédopsychiatrie

Les troubles d’apprentissage et la santé mentale des jeunes

Bonjour,

Eh oui, c’est moi Nathalie! Je suis toujours vivante pour ceux et celles qui s’interrogeaient sur mon sort. Je continue mon parcours doctoral. Je suis rendue à l’étape orale de l’examen de synthèse! Quel défi ce doctorat en sciences infirmières, mais tellement enrichissant et stimulant. Cependant, la vie n’est pas un long fleuve tranquille et j’ai été confrontée à de nouveaux défis : les troubles d’apprentissage. En tant qu’infirmière en pédopsychiatrie, que sais-je sur les troubles d’apprentissage? En fait, bien peu de choses pourtant ces troubles se retrouvent dans le DSM-V (APA, 2015) dans la rubrique des troubles neurodéveloppementaux. Voilà pourquoi en ce mois d’octobre, mois de la sensibilisation aux troubles d’apprentissage, il me semble impératif de vous en parler. Dans les paragraphes suivants, il sera question d’une présentation brève et générale des principaux troubles des apprentissages. 

En fait dans le DSM-V (APA, 2015), le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, on retrouve une rubrique intitulée : Trouble spécifique des apprentissages. À ce sujet, certains troubles d’apprentissage peuvent être spécifiés et ont un nom précis, dont les troubles d’apprentissage avec déficit de la lecture, de l’expression écrite et avec un déficit en calcul. De plus, un autre trouble d’ordre moteur est souvent associé à ces différents troubles soit le trouble développemental de la coordination aussi appelé dyspraxie (APA, 2015 p. 86) et plus récemment appelé TAC ou trouble d’acquisition de la coordination. Tous ces troubles n’ont rien à voir avec l’intelligence de l’enfant. 

  • La dyslexie comprend plus précisément les troubles d’apprentissage au niveau de l’alphabet, la lecture, l’écriture et l’épellation. Son origine pourrait être d’ordre génétique et héréditaire. La dyslexie représente de 80 à 90 % de l’ensemble des troubles d’apprentissages (Dyslexia association, 2015).


Source: Dyslexie – http://psyscolaire.blogspot.fr/2013/12/tableaux-recapitulatifs-decrivant-la.html

La dysorthographie est un trouble persistant de l’acquisition et de la maitrise de l’orthographe. Lors du diagnostic d’un professionnel, il sera souvent indiqué dyslexie — dysorthographie puisque la dyslexie comprend tous les troubles reliés à l’écriture et à l’épellation (APA, 2015).

Source: Dysgraphie – http://psyscolaire.blogspot.fr/2013/12/tableaux-recapitulatifs-decrivant-la.html

  • La dyscalculie est caractérisée par une difficulté à apprendre les faits arithmétiques à se rappeler et à calculer. Selon l’Association québécoise des neurologues, 2015, la plupart des jeunes présentant un problème de dyscalculie éprouvent de sévères difficultés à appliquer les procédures de calcul et utilisent de mauvaises stratégies en résolution de problèmes.


Source: Dyscalculie – http://psyscolaire.blogspot.fr/2013/12/tableaux-recapitulatifs-decrivant-la.html

  • La dyspraxie ou TAC (trouble d’acquisition de la coordination), qui est un trouble moteur qui entraine une incapacité totale ou partielle à automatiser et planifier les gestes (APA, 2015). Certains symptômes rencontrés dans la dyspraxie sont des problèmes de motricité globale, d’équilibre, de coordination, de motricité fine, ce qui veut dire des maladresses et difficultés de coordination dans des actions simples comme la marche ou bien l’utilisation des ustensiles, dans l’élocution.


Source: Dyspraxie – http://psyscolaire.blogspot.fr/2013/12/tableaux-recapitulatifs-decrivant-la.html

Les troubles des apprentissages et les autres troubles de santé mentale

Ces troubles des apprentissages sont souvent associés avec d’autres troubles neurodéveloppementaux comme le TDAH, le syndrome Gilles de Latourette, les troubles de la communication, les troubles développementaux de la coordination et puis le TSA (APA, 2015) ou l’enfant qu’on dit « dys ». Dans un autre billet, il sera question des interventions utiles et efficaces par rapport à ces différents troubles.

Pour terminer ce court billet sur la présentation des troubles des apprentissages, il fallait aborder l'expérience des parents. Alors, voilà, en tant que parent, qu’est-ce que je sais sur les troubles d’apprentissage maintenant. Disons qu’il faut beaucoup de patience et de détermination pour accompagner nos trésors dans leur cheminement scolaire, mais surtout cela prend une volonté de fer pour être entendu, compris et soutenu par les différentes instances dans la société. Je sais que ces troubles sont souvent invisibles et que les adultes ont souvent tendance à interpréter les comportements de l’enfant comme de la mauvaise volonté alors qu’ils manifestent de la souffrance étant donné les difficultés et les échecs à répétitions. Il faut noter que ces troubles ne sont pas aussi apparents qu’un autre handicap, par exemple physique, mais il n’en demeure pas moins que ces enfants ont besoin d’être encouragés, reconnus et d’avoir accès à de l’aide particulière. N’oublions pas qu’ils sont les adultes de demain!

Au plaisir!

Nathalie Maltais Inf. Msc. inf. avec la collaboration de madame Dominique Demers, T.S.


Voici une liste de livres sur le sujet :

Pour les enfants : 

Philippon, Julie, (2015). Laisse-moi t'expliquer... La dyspraxie, Album documentaire pour comprendre et mieux vivre la différence, Éditions Midi Trente.

Tremblay, Marianne, (2011). Laisse-moi t'expliquer... La dyslexie, Album éducatif pour comprendre et mieux vivre la différence, Éditions Midi Trente.

Pour les adultes :

Léger, France, Breton, Sylvie, (2007). Mon cerveau ne m'écoute pas : Comprendre et aider l'enfant dyspraxique. Collection du CHU Sainte-Justine pour les parents.

 Joignez-vous au groupe Facebook :

Infirmières en pédopsychiatrie du Québec 

Quebec nurses in child and adolescent psychiatry

Lire les commentaires - Commenter

Participer à la discussion

Blogues