Trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H)

Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un désordre neurobiologique du cerveau qui se manifeste par des déficits comportementaux et cognitifs.

Le TDAH est le diagnostic le plus fréquent en pédopsychiatrie. Il touche de 5 à 12 % des enfants d'âge scolaire et de 2 à 3 % des adultes. En effet, le trouble persiste au cours de l'adolescence (dans 80 % des cas) et à l'âge adulte (60 % des cas). Il se manifeste plus fréquemment chez les garçons que chez les filles.

Ces manifestations sont regroupées sous trois dimensions : l'inattention, l'hyperactivité et l'impulsivité.

Principaux symptômes

Les principaux symptômes comportementaux du trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), selon le DSM-5, sont :

  • Les comportements reliés aux difficultés d'attention :
  • Ne prête pas attention aux détails.
  • A du mal à soutenir son attention.
  • Semble ne pas écouter quand on lui parle.
  • Ne se conforme pas aux consignes et ne mène pas à terme ses travaux scolaires.
  • A du mal à organiser ses travaux ou ses activités.
  • Évite et a en aversion les tâches qui nécessitent un effort mental soutenu.
  • Perd les objets nécessaires à son travail.
  • Est facilement distrait par des stimulus externes.
  • A des oublis fréquents dans la vie quotidienne.

Les comportements reliés à l'hyperactivité-impulsivité :

  • Remue les mains, les pieds et se tortille sur son siège.
  • Se lève dans des situations où il doit rester assis.
  • Court ou grimpe partout, dans des situations où cela est inapproprié.
  • A du mal à se tenir tranquille.
  • Est sur la « brèche », agit comme s'il était « monté sur des ressorts ».
  • Parle souvent trop.
  • Laisse échapper la réponse à une question qui n'est pas encore posée.
  • A souvent du mal à attendre son tour.
  • Interrompt les autres ou impose sa présence (ex. : fait irruption dans les conversations ou dans les jeux).

Les principaux symptômes cognitifs

On reconnait habituellement trois dimensions cognitives au trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) : le manque d'attention, l'impulsivité et l'hyperactivité.

L'importance relative des symptômes comportementaux et cognitifs permet de préciser le diagnostic selon trois sous-types de trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) :

  • Inattention prédominante.
  • Hyperactivité-impulsivité prédominante (seuls les critères reliés à l'hyperactivité-impulsivité sont observés).
  • Mixte (inattention et hyperactivité-impulsivité).

Les déficits comportementaux et cognitifs doivent apparaitre avant l'âge de 12 ans, durer depuis plus de six mois et occasionner des difficultés d'adaptation dans deux milieux de vie différents (à la maison, à la garderie, à l'école ou dans les activités sociales).

Troubles associés

Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) apparait rarement seul. Près de 80 % des enfants présentant un TDAH vont également manifester d'autres troubles :

  • 75 % : trouble oppositionnel avec provocation
  • 10 à 30 % : dépression
  • 19 à 26 % : trouble d’apprentissage spécifique
  • 30 % : trouble de conduite
  • 30 % : trouble anxieux
  • 25 à 50 % : troubles de sommeil
  • 10 % : syndrome Gilles de la Tourette

Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), s'il n'est pas traité, peut aussi provoquer de nombreux problèmes associés qui se développent avec le temps :

  • comportements sociaux inadaptés
  • faible tolérance à la frustration
  • accès de colère
  • entêtement
  • déficits quant à l'autocontrôle
  • rejet des pairs
  • comportements agressifs verbaux et physiques plus fréquents
  • problèmes d'apprentissage et
  • faibles performances scolaires
  • échec ou décrochage scolaire

Ces problèmes concourent souvent à une image de soi négative et à une faible estime de soi (Braswell et Bloomquist, 1991).

En fait, le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) a des répercussions d'ordre psychologique, familial, scolaire et social.

Foire aux questions

Mythes et réalités sur le Trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H)

Cliniques

Documentation