Clinique psychiatrique de la petite enfance (CPPE)

Mandat
La Clinique psychiatrique de la petite enfance de l’Hôpital Rivière-des-Prairies offre des soins et des services spécialisés et surspécialisés à une clientèle d’enfants âgés de 0 à 6 ans présentant une problématique pédopsychiatrique.

Modalités d’accès aux services de la CPPE
La Clinique psychiatrique de la petite enfance de l’Hôpital Rivière-des-Prairies s’adresse aux enfants âgés de 0 à 6 ans. Une demande de consultation doit être faite par un médecin et être acheminée au
Programme d’accès aux services psychiatriques de l’Hôpital Rivière-des-Prairies qui verra à valider l’orientation selon les critères d’admissibilité.

Services offerts
Les services s’adressent à des enfants d’âge préscolaire présentant une problématique psychiatrique souvent complexe : trouble de comportement, trouble sévère de la relation parents-enfant, trouble de fonctionnement (alimentation, sommeil, socialisation…), trouble de la régulation (classification 0-3 ans), etc.

Ces enfants présentent donc de multiples symptômes non organisés en syndrome, mais qui recoupent plus que fréquemment des problématiques développementales non encore identifiées (langage, motricité, retard global de développement…).

L’équipe de la Clinique psychiatrique de la petite enfance de l’Hôpital Rivière-des-Prairies offre :

  • La consultation diagnostique et le suivi psychiatrique.
  • L’approche multidisciplinaire impliquant des évaluations approfondies et un traitement conséquent en ergothérapie, orthophonie, psychologie, audiologie et diététique, selon les recommandations du psychiatre.
  • Un plan de traitement
  • Une réévaluation périodique, lorsqu’indiquée
  • Des soins partagés.
  • Les services d’une personne-ressource disponible pour guider les parents dès l’inscription à la CPPE, et ce, tout au long du processus d’évaluation et d’intervention.

Soins partagés
1.    Parents
Étant donné la nature des problématiques traitées, les parents sont directement mis à contribution tout au long de la démarche. Leur présence en entrevue d’évaluation et de traitement et l’observation derrière le miroir unidirectionnel permettent une meilleure compréhension des difficultés de l’enfant et de leur impact au quotidien.

Ces modalités favorisent aussi une participation plus active dans la recherche de moyens pouvant les aider à soutenir la poursuite du développement de leur enfant et à interagir avec lui de façon plus satisfaisante, améliorant ainsi souvent la relation d’attachement.

2.    Intervenants
Avec l’approbation des parents, les intervenants (1re ligne, garderie, école, réadaptation…) sont invités à participer à toutes les étapes du processus évaluatif et thérapeutique, selon l’indication et leur disponibilité.

Problématiques abordées